A la recherche du tiers perdu d'Anderlecht

L'histoire de ce bug qui a fait disparaître 36% d'Anderlecht aux yeux du monde... pendant 8 ans !

Par Bruno, 29-04-2016

Combien y a-t-il de magasins Ikea en Région bruxelloise ? Aucun, à en croire les cartes de Bruxelles proposées par Wikipedia depuis 2009... Impossible de caser le stock d'étagères Billy ou de canapés Ektorp dans l'espace ratiboisé dévolu à la commune d'Anderlecht. L'Ikea Anderlecht n'existe pas, tout comme le campus Erasme ou le bucolique cimetière du Vogelenzang. Pas davantage de Decathlon Anderlecht ou de Cora... et que les sportifs renoncent à y apercevoir la célèbre piste de ski synthétique anderlechtoise ou le stade Jesse Owens ! Le sud-ouest de la commune est tout simplement rayé des cartes, et avec lui une partie de Forest, transformant le tracé tortueux de la limite communale en ligne droite digne de la Conférence de Berlin au XIXe siècle, quand les puissances coloniales se partagèrent l'Afrique à grands coups de règle graduée. Six cents hectares de terrain sont ainsi passés à la trappe, soit quinze fois la taille des greens et bunkers du Royal Amicale Anderlecht Golf Club, eux aussi situés dans la zone fatidique.

Sur les pages Wikipedia des communes et de la Région bruxelloise comme sur la page d'accueil de Télé Bruxelles. Partout, l'erreur se propage...

Tout ça par la faute d'un bug qui a fait des petits... Remonter à sa source est compliqué, mais il provient probablement d'une carte générée voici près de dix ans par le CIRB (Centre d'Informatique pour la Région Bruxelloise). Il se murmure que dans certains services publics bruxellois, quelques ordinateurs poussiéreux afficheraient encore un vieux fond d'écran estampillé “CIRB”, affichant une carte victime du fâcheux bug. Si ce n'est pas un “patient zéro”, ça y ressemble fortement...

Depuis, l'épidémie n'a jamais été combattue, et a donc prospéré sans encombre, des volontaires de Wikipedia essaimant ses variantes au fil d'articles liés de près ou de loin à notre Région. En anglais, en biélorusse, en suédois... partout, l'internaute est confronté à la carte erronée. Et Wiki étant l'une des principales ressources quand il s'agit de trouver des images libres de droit, cette version s'est bien vite propagée hors de la Toile...

La plupart des cartes erronées viennent d'être corrigées sur Wikipedia... Mais on peut en apercevoir les conséquences un peu partout, comme ici sur la façade d'une agence de création à Ixelles

Voilà déjà un moment que Lionel, jeune géographe bruxellois, repère, ça et là, les versions erronées de la carte bruxelloise. Banques d'images, logo du Run in Brussels Challenge, carte des institutions européennes ou des citations-graffiti des 19 communes, suivant l'erreur à la trace, d'année en année. Il a bien contacté Télé-Bruxelles pour que la télé locale modifie la carte dynamique qui occupe un quart de sa page d'accueil. “Plus tard”, lui a répondu en substance le rédacteur en chef de la chaîne devenue BX1, prétextant la difficulté de la correction. C'était en octobre 2014... la carte est toujours inchangée. Un passage à vélo devant une agence de création ixelloise, qui a elle aussi généré un magnifique “visuel” sur une base tronquée, décidera Lionel à corriger le problème à la racine. Depuis cet après-midi, les cartes des 19 communes sont désormais corrigées sur Wikipedia. Mais il reste encore beaucoup à faire pour que les cartes erronées disparaissent totalement de la circulation...

En coréen comme dans des dizaines d'autres langues, les cartes erronées ont été massivement diffusées sur la Toile